On le sait, le processus défrisant n’est pas donné, ni celui des tresses, tissages, extensions. Pourquoi ne pas faire un petit calcul pour voir à quel point cela peut revenir cher à un portefeuille moyen comme le mien?

– Permanente au salon, en moyenne: 50$
– Tresses au salon, en moyenne: 120$ et plus
– Greffes, tresses au salon, en moyenne: 120$
– Perruque, de bonne qualité: 100$

Si je mets une permanente aux deux mois, cela fait 6 par an, donc 300$…

Si je mets des tresses avec rajouts aux 3 mois, (disons en faisant attention) cela fait 4 par an, donc 520$
À peu près la même chose pour des greffes, extensions, à raison de 5 ou 6 fois par an, cela donne un total de 500$ minimum.
Si je combine ces trois possibilités au cours de l’année, cela ne revient pas moins cher…Alors une perruque toute l’année? Pas pour moi!

Imaginons que je prenne les produits les moins chers, qu’au lieu d’aller au salon, je les applique moi-même…Il me reste l’achat des produits à faire, et le risque à courir qu’ils ne soient vraiment pas sains pour mes cheveux (si je décide de tresser mes cheveux moi-même avec des rajouts, il y a des risques que ça ne soit pas très réussi).
Décidément, il y a plus économique. Sans compter que les produits tels les shampooings, revitalisants, traitements, crèmes pommades et compagnie coûtent plus cher en moyenne que les produits réguliers pour les cheveux « Blanc », et que les ingrédients que l’on trouve dans ces produits adaptés ne sont pas toujours idéaux pour nos cheveux!


En me promenant sur les sites de jeunes femmes qui ont fait le choix de revenir au naturel, je me suis rendue compte qu’elles privilégiaient les produits naturels (beurre de karité, huiles essentielles) et utilisaient pour le soin de leur cheveux des recettes faites à la maison, adaptés à leur propre routine de soins. En tout cas, pour avoir éprouvé toutes sortes de shampooing par le passé, je sais que la composition de plusieurs laissaient mes cheveux secs et cassants, alors je n’hésiterais pas à essayer les recettes maison que je trouve sur les sites dédiés aux cheveux NAPPY! Même si certains produits ne se retrouvent pas sur n’importe quelle tablette, je trouve que ça vaut la peine de chercher ce qui est vraiment sain pour nos cheveux, on le fait bien pour autres choses.

Mon but: réaliser pour le Québec ce que des dizaines de jeunes femmes ont fait en Europe (France, Suisse, Belgique) ou en Afrique et aux Antilles: donner des conseils, partager mon expérience et créer un lieu de rencontre pour toutes celles qui comme moi, se posent des questions sur la véritable nature du cheveu Noir.

Idées, conseils, adresses, commentaires en tout genre bienvenus!

Contenu lié

Pin It on Pinterest