Aussi appelé après-shampoing, conditionneur capillaire ou hair conditioner en anglais, le revitalisant est crucial pour les cheveux de type crépu après un shampoing. Il permet de démêler en douceur en rendant le cheveu plus souple et hydraté. Mais il existe tellement de types de revitalisants! Comment s’y retrouver?

Le b.a.-ba du revitalisant

➤ Un revitalisant hydrate les cheveux, mais pas en profondeur. En plus d’en utiliser après chaque shampoing, vous pourriez opter pour ce qu’on appelle un deep conditionning treatment, ou soin hydratant en profondeur, de temps en temps.


➤ Le revitalisant ne nourrit pas comme un masque le ferait, alors si vos cheveux ont besoin d’un peu plus de protéines, tournez-vous vers les masques capillaires ou hair mayonnaise, de temps en temps.➤ N’appliquez pas le revitalisant sur le cuir chevelu, mais sur les longueurs et les pointes. Laissez le poser quelques minutes sur votre chevelure pour en éprouver l’efficacité ou démêlez vos cheveux sous la douche avec le revitalisant.

➤ Veillez à bien rincer le revitalisant afin d’éviter que des résidus s’accumulent dans vos cheveux.

Co-wash? Low poo? No poo?

➤ Co-wash désigne un « lavage » rapide sans utilisation de shampoing, seulement celle du revitalisant (conditioner-wash).➤ Le No poo et le Low poo (pour No shampoo et Low shampoo) sont aussi des méthodes de lavage des cheveux qui ne requièrent que l’application du revitalisant. Si ces méthodes vous intéressent, il faut éviter les après-shampoings qui contiennent du silicone (tous les ingrédients qui finissent par –cone ou –xane).

➤ Les co-wash ou No poo sont des méthodes qui permettent de mieux définir les boucles naturelles. Si vous optez pour ces routines sans shampoing, il faut veiller à exfolier régulièrement votre cuir chevelu et à utiliser un shampoing clarifiant de temps en temps.

Les types de revitalisant

Quand vous choisissez un nouveau revitalisant, assurez-vous de bien lire les ingrédients. Ne vous fiez pas seulement aux appellations « Hydratant », « Volumisant », « Bouclant », « Élimine les frisottis », etc. Tout cela n’est que marketing, et seuls les ingrédients vous diront ce que le produit peut faire à vos cheveux! Voici quelques types de revitalisants (les plus connus et utilisés).

Revitalisant hydratant (Moisturizing conditioner)

Il contient de forte teneur en humectants* et/ou émollients**. Il hydrate donc les cheveux tout en le nourrissant. Ce type de revitalisant peut contenir des extraits botaniques ou des huiles. Il peut avoir une texture épaisse et visqueuse à cause des humectants et des acides gras essentiels.

Revitalisant sans rinçage (Leave-in conditioner)

Il est plus léger car il contient moins d’agent gras. Il est censé retenir l’hydratation, ajouter de la douceur et de la brillance aux cheveux. La plupart des leave-in peuvent être appliqués sur cheveux secs et être utilisés comme lotions capillaires.

Revitalisant réparateur ou nourrissant (Reconstructor / nourrishing conditioner)

Comme les cheveux sont constitués de kératine, les revitalisants réparateurs contiennent des protéines, de la kératine, et plusieurs des acides aminés qu’on retrouve dans les cheveux. Ils contiennent des ingrédients naturels à forte teneur en protéines (avocat, oeufs, protéines laitières) ou des protéines hydrolisées.
Revitalisant démêlant (Detangling conditioner)
Il devrait posséder un pH suffisamment acide, autour de 3,5. Un pH acide aide à refermer les cuticules, qui souvent causent les nœuds dans les cheveux.

Comment choisir son revitalisant

Les cheveux crépus ont tendance à être secs. Il est donc préférable donc de choisir un revitalisant hydratant, qui rendra le cheveu souple et facile à démêler. On peut aussi choisir selon ses besoins spécifiques (cheveux colorés, besoin de volume, revitalisants sans rinçages, revitalisant ultra-hydratant pour cheveux très secs).

Bien sûr, chaque marque de cosmétique possède diverses appellations et types de revitalisants: lissant, bouclant, ultra-hydratant, anti-frisottis, soin intense, protège-couleur, antistatique,   etc. Il suffit de lire la description du produit, mais surtout les ingrédients pour savoir à quoi s’attendre!

Ingrédients à privilégier

➤ Agents hydratants de base: eau, jus d’aloès, glycérine végétale
➤ Huiles végétales, extraits botaniques
➤ Acides gras essentiels (AGE): ils sont les acides les plus proches du sébum de nos cheveux. Ils peuvent également retenir l’eau.
➤ Protéines hydrolisés (riz, soie, blé, soja, etc)
➤ Acides aminés
➤ Kératine, biotine
➤ Quaterniums
➤ Panthenol

Ingrédients à éviter

➤ Silicones: si vous adoptez une routine No poo ou Low poo. En général les silicones enrobent le cheveu. Un peu de silicone ne fait pas de mal, mais l’utilisation systématique de produits contenant des silicones peut rendre les cheveux secs. On se débarrasse plus difficilement des silicones avec un shampoing.

➤ Parrafinum/ Petrolatum/ Huiles minérales: les produits pétrochimiques forment un film imperméable autour du cheveu et de la peau en plus d’être comédogènes. Ils ne nourrissent pas vraiment le cheveu.

➤ Alcool denat (asséchant), parabènes (conservateurs qui ont la réputation d’être cancérigènes).

LEXIQUE
*Humectant: un humectant retient l’eau grâce à sa forte affinité avec elle (hygroscopique). La glycérine est un humectant.
**Émollient: un émollient adoucit et assouplit (la peau). Sont émollients les huiles végétales, le jus d’aloès, les acides gras, les beurres (karité, mangue), les cires, etc..

SOURCES
Types de conditioner
Conditioner
Cosmetic database : testez la toxicité des ingrédients de vos produits cosmétiques

Plus sur les revitalisants

Observatoire des cosmétiques : équivalent du cosmetic database

Qu’est qu’un acide gras essentiel

Shares

Contenu lié

Pin It on Pinterest