Hier soir, je me suis laissée tenter par du cacao pur en assistant au « Gwo show d’humour » de la stand-up comique haïtienne, Dorothy Rhau. Qu’est-ce que j’ai rigolé pendant cette soirée! Évidemment, je ne passerai pas à côté de vous dire ce que j’en pense.



Le show

Dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs, Dorothy Rhau présentait ce spectacle d’humour (qui reviendra l’année prochaine, nous assure-t-elle), en compagnie de plusieurs invités. Elle a entre autre partagé la scène avec Dany Laferrière, Michel Barrette, Geneviève Gagnon (humoriste elle aussi), Georges Laraque le hockeyeur et le boxeur Jean Pascal. Pendant près de deux heures, Dorothy nous a diverti avec ses anecdotes piquantes et ses répliques bien envoyées.
Dorothy et la Drag Queen Barbada
Les fleurs
C’était en somme un excellent spectacle, mais je vais concentrer ma critique sur Dorothy Rhau. Tout d’abord, ses personnages sont hilarants: Mémère Radote en particulier, une bonne femme antique et coriace, sortie tout droit de nos familles haïtiennes traditionnelles. Les personnages sont simples et caricaturés, mais campés avec aplomb. Dorothy a une énergie contagieuse sur scène et tellement d’auto-dérision! Qu’est-ce que j’ai ri quand elle racontait l’épilation brésilienne de sa « zone rurale », aka « l’afro pubien », et de la « gratelle » qui s’en suivait. Donner la parole à sa « bobotte » (vagin, en créole haïtien), il faut le faire! 
Mémère Radote
Justement, ce que j’ai le plus aimé dans le spectacle, ce sont les anecdotes culturelles. Par exemple, lorsqu’elle parle du « bâton » que l’on donne aux enfants haïtiens pour les punir, ou, plus drôle encore, du pot de plastique que toute femme haïtienne a dans sa salle de bain…pour son hygiène personnelle! J’ai dû donner quelques explications à mon chum pour celle-là…Évidemment, je crois que le public « étranger » à cette culture peut avoir un peu de difficulté à suivre, mais dans l’ensemble, les explications aux blagues culturelles étaient là.

Michel Barrette et Mémère Radote

Le pot


Ce que je pourrais reprocher à ce spectacle, c’est d’avoir donné beaucoup de place aux invités. Ils n’ont pas trop volé la vedette à Dorothy, mais je considérais que c’était avant tout SON show et non un mini-gala. Michel Barrette qui dépasse son temps…quel incorrigible! Et Dany Laferrière…petit moment comique, mais était-il vraiment nécessaire au sketch avec Mémère Radote? Je crois que Mémère Radote peut s’en sortir toute seule! Malgré tout, j’ai trouvé Geneviève Gagnon et ses histoires de gynécologue hilarantes…encore là, mon chum ne riait pas beaucoup, allez savoir pourquoi. 
Mémère Radote et Dany Laferrière
Sinon, ce qui devrait être amélioré, je crois, ce sont les anecdotes à caractère racial. Je pense que les blagues de « vous les hommes noirs« , « vous les femmes noires » etc., devraient être laissées de côté. À preuve, la tirade de Georges Laraque sur les généralités qu’on peut entendre sur les femmes noires (trop de caractère, faux cheveux, pas d’argent…) n’a pas trop plu à la gente féminine, très présente dans la salle. On aura compris, c’était pour rire. Mais ce genre de blagues est tellement usé, je pense qu’il faudrait trouver une façon de le mettre à jour, ou sinon de les jeter aux poubelles.

Georges Laraque, Dorothy Rhay et Jean Pascal

Le bouquet

J’ai vraiment passé une excellente soirée ou j’ai ri presque non-stop. Dorothy et son équipe ont fait un excellent travail et j’espère qu’elle aura un franc succès dans le monde de l’humour québécois et francophone. J’attends le deuxième show avec impatience!

Contenu lié

Pin It on Pinterest