Selon les cultures et les époques, les cheveux possèdent une dimension symbolique importante et peuvent être le véhicule de codes et de messages sociaux. Il est aussi indéniable que dans plusieurs de ces cultures, la chevelure représente un atout essentiel dans l’arsenal de séduction de la femme. Certaines traditions confèrent une charge érotique à la (longue) chevelure féminine. Si bien que certains textes religieux ont inculqué aux femmes l’obligation de porter leurs cheveux couverts, voilés… Nos cheveux sont-ils donc des armes de séduction massive?

Dans les cultures africaines d’autrefois, les cheveux avaient pour premier but d’établir une distinction entre les classes sociales: les parures de têtes complexes et artistiques spécifiaient les statuts de leurs porteurs, mais étaient également un signe de beauté. 
Ayant perdu ces traditions capillaires au cours des dérives de l’Histoire, les descendants des Africains ont dû assimiler la portée symbolique occidentale des cheveux. Depuis la Grèce antique, la longue chevelure féminine est signe de sensualité, de beauté: pensez aux représentations des déesses grecques, les statues de jeunes filles gréco-romaines. L’évocation de la chevelure féminine luxuriante et voluptueuse s’est poursuivie longtemps dans les arts visuels, dans la littérature…
Ainsi, longtemps en Occident, la coupe des cheveux féminins était un signe d’humiliation: les cheveux coupés ras rendaient les femmes masculines, asexuées. Elles  »perdaient » une part importante de leur féminité. Il a fallu attendre le début du XXe siècle, où la mode de la coupe à la garçonne a libéré la femme de ce carcan de la longue chevelure de sirène. 
Aujourd’hui, la plupart des femmes sont libres de se raser les cheveux, de les teindre, de porter des perruques…sans que cela porte à jugement. C’est que la féminité ne se résume plus seulement à cela, évidemment. Malgré tout, un modèle demeure stable: les cheveux longs pour la femme et courts pour l’homme. Beaucoup de femmes sont encore intimidées par le fait de se couper les cheveux très court. Il semble que le potentiel érotique et charnel des cheveux féminins reste vif dans notre conscience! Est-ce à dire que si on n’a pas les cheveux longs et flottants, on est moins sexy?

Beaucoup d’hommes préfèrent voir une femme porter ses cheveux en cascade, c’est vrai. Mais ce que les hommes apprécient encore plus, c’est une femme qui a confiance en elle, peu importe la façon dont les cheveux sortent de sa tête! Comme dans beaucoup de situations, c’est notre attitude qui va déterminer la façon dont on est perçues par les autres. Les cheveux…ne sont que des cheveux après tout! Donc, peu importe l’état des vôtres, leur potentiel de séduction vous appartient!
Misez-vous beaucoup sur vos cheveux pour séduire? 

Contenu lié

Pin It on Pinterest