Alors, j’ai enfin osé cette couleur professionnelle, non seulement une couleur que je n’aurais jamais choisie dans cent ans, mais pas juste une petite mèche timide. Avant je me cantonnais à quelques coloration maison semi-permanentes qui ne donnaient que quelques reflets bourgognes à mes cheveux, ou alors j’intensifiais le noir de mes cheveux avec du henné. Mais après 3 ans de sagesse capillaire (ma dernière folie ayant été le Big Chop) j’ai opté pour une section à l’avant de mes cheveux, coloré en blond naturel (cela donne un blond un peu roux/brun sur mes cheveux). I LOVE IT!

Quelques conseils généraux pour les cheveux colorés

* Tout d’abord, si comme moi vous avez utilisé du henné dans la dernière année avant votre coloration professionnelle, avertissez votre coiffeur. Il y a des risques que la coloration donne un résultat peu appréciable (le blond peut sortir vert), parce qu’il peut entrer en réaction avec le henné. Eh non, le henné ne part pas tranquillement après chaque shampoing comme je le croyais.
* Si vous colorez vos cheveux régulièrement (pour cacher du gris par exemple), optez pour une coloration permanente plutôt que semi-permanente. Vous devrez refaire votre couleur moins souvent et cela évitera d’assécher vos cheveux.
* Privilégiez les soins protéinés plutôt qu’hydratants (masque  »hair mayonnaise », oeuf). La coloration est un processus chimique puissant qui décape votre fibre capillaire, donc il a besoin d’être renforcé. Mais n’hésitez pas à apporter l’hydratation avec un conditionneur et de l’eau. 
* Utilisez un shampoing et revitalisant professionnels spécifiques pour cheveux colorés. Cela protégera la couleur et empêchera qu’elle devienne délavée. Mais je vous dirais également de faire attention avec ces shampooing du commerce car comme on sait, ils peuvent être asséchants. 
* Ne lavez pas vos cheveux  trop fréquemment et soyez prudent avec le séchage (doucement à la serviette, on évite le séchoir).
* Comme pour tout ce qui est dommageable pour les cheveux, n’abusez pas des colorations!
Donc, je vais essayer de trouver la bonne balance pour prendre soin de cette petite coloration. Comme c’est juste une portion de mes cheveux, je ne ferai les soins spécifiques que sur cette section. Je continue à traiter le reste de mes cheveux comme à l’habitude. C’est donc une aventure à suivre!

Tu es  »naturelle » et tu as décoloré tes cheveux??

Oui! Tout d’abord, je crois que le naturel est le meilleur choix pour nos cheveux et notre corps. J’ai arrêté de me défriser les cheveux parce que c’était un processus endommageant et qui n’avait aucune raison d’être autre que le fait que je ne savais pas m’occuper d’eux.
La coloration chimique est aussi un processus qui endommage les cheveux et j’en suis consciente. Mais pour moi avoir les cheveux  »naturels » ne veut pas dire n’utiliser aucun produit qui contient des composés chimiques (impossible pour moi d’ailleurs, puisque j’utilise des shampoing, revitalisant, protecteur contre la chaleur, etc, qui ont certains agents chimiques). Cela veut dire tout d’abord, accepter leur nature (crépue) et savoir m’en occuper. La coloration est juste un  »enjolivement » pour mes cheveux, une coquetterie pure et simple! Je ne suis pas en train de nier la nature de mes cheveux, et en toute conscience, je sais qu’il faudra prendre des mesures particulière pour bien entretenir ce processus chimique et ne pas abîmer mes cheveux davantage.
De toute façon, j’ai toujours dit que chacun est libre de faire ce qu’il veut de sa tête, défrisage, coloration, perruque, extensions, etc… Après tout, ce ne sont que des cheveux!

Et vous, que pensez vous des colorations chimiques? En avez-vous déjà fait? Hésitez-vous?

Contenu lié

Pin It on Pinterest