Depuis plusieurs semaines, j’ai totalement changé ma routine de soins du visage. Petit à petit je me rééduque  et j’adopte des habitudes que j’aurais jugées un peu douteuses avant. Comme je l’ai fait pour mes cheveux, j’essaie de trouver la meilleure façon de m’occuper de mon visage. Je n’ai jamais été aussi satisfaite de ma peau, même si elle a toujours ses imperfections. Avec cette nouvelle routine de soins, j’ai dit adieu à d’anciennes frustrations. Quel est mon secret? Je n’utilise plus de savon.
Peut-être avez-vous déjà entendu des femmes dire qu’elles n’utilisent pas de savon (ou peut-être est-ce votre cas) mais moi, je n’aurais jamais associé  »visage propre » et  »zéro savon ». Quand je dis savon, je parle bien sûr de n’importe quel nettoyant facial vendu comme tel, et non pas le savon pour le corps.

Pour comprendre comment je suis arrivée à ce principe, remontons un peu le temps. Je me suis toujours lavée le visage matin et soir, avec des gels/nettoyants/crèmes/ faciaux. Ayant connu une adolescence bien boutonneuse, je misais sur les nettoyants pour peau grasse et acnéique (et j’ai connu mon lot de gels, crèmes topiques pour tenter d’enrayer les vilains boutons – en vain). Comme vous pouvez imaginer, rien ne fonctionnais vraiment et j’avais toujours la peau décapée par ces produits très asséchant.
Vers l’âge adulte, je me suis mis en tête que j’avais une peau à problèmes ou sensible, donc je n’achetais que des produits pour peau sensible. Mon acné s’est résorbé (grâce à la pilule entre autre), mais malgré mon choix de savons doux, naturels, ma peau demeurait toujours ultra sèche et tendue après l’avoir lavée, ce qui m’amenait à mettre de la crème sur le visage, or dès le milieu de journée, j’avais la peau hyper huileuse. J’évitais aussi tout ce qui s’appelait fond de teint, pensant que le maquillage était assurément la cause de l’apparition de boutons. Un cycle infernal: je ne comprenais pas du tout ma peau. 

Je vous épargne l’histoire de mon combat contre l’acné, qui a connu son apogée l’été passé, mais en bref, je suis ressortie de cet été-là avec un visage meurtri, rempli de cicatrices et de tâches d’hyper pigmentation. Et encore là, je ne savais plus à quel saint-savon me vouer.  Tout ceci pour vous dire que j’ai toujours cru que se laver le visage deux fois par jour était crucial, sous peine de souffrir d’un cruel manque d’hygiène.
Enfin, j’ai rencontré Laurence en février passé, la propriétaire d’Ayacaona. Laurence a une peau magnifique, éclatante, lisse. Je l’ai donc avidement questionnée sur ses habitudes et elle m’a confié ne pas utiliser de savon depuis deux ans, car dit-elle, la peau du visage est la plus sensible et les ingrédients contenus dans les nettoyants faciaux sont trop puissants pour celle-ci. Elle n’utilise qu’un tonique sans alcool de sa propre fabrication, après s’être démaquillée avec un peu d’huile. Ah bon, j’ai pensé…étrange! 
Puis je me suis souvenue que mon copain non plus ne se lave jamais le visage avec du savon, et que sa peau n’est pas sale après tout. Je me suis rappelée un principe bien simple par rapport aux cheveux: si on se lave les cheveux chaque jour, surtout avec des shampoings décapants, notre cuir chevelu réagit en produisant un excès de sébum, ce qui rend les cheveux gras, donc engendre un cycle de je lave-j’ai les cheveux gras-je lave (un principe que beaucoup de gens aux cheveux lisses ont du mal à assimiler). 
C’est la même chose pour ma peau, me suis-je dit. Même en utilisant des savons doux, ma peau devient ultra sèche après le nettoyage, et je compense en mettant des crèmes, mais au final j’ai la peau si grasse que je dois absorber l’excès d’huile constamment. Le savon contribuerait-il à détruire la balance naturelle de ma peau? Ça valait le coup d’essayer, au moins une semaine, un petit régime sans savon.
Et…j’adhère totalement. Enfin j’ai l’impression d’avoir un peu de contrôle sur ce qui se passe sur mon visage. Ma peau n’est plus sèche, à peine huileuse. Rien, mais absolument rien, de comparable à avant. Je me maquille sans problème, les fonds de teint ne sont pas mon ennemi, ai-je compris. 
Tu n’as plus de boutons? Oui. 2-3 éruptions à l’approche de cette période du mois qu’on adore toutes (je ne prends plus de pilules). On ne peut pas contrôler la nature. J’ai aussi quelques boutons quand j’oublie de laver mes pinceaux de maquillage. My bad. Mais ce ne sont que des petits boutons faciles à cacher et qui s’en vont après quelques jours, et non pas de l’acné comme avant.
J’ai l’impression que je peux enfin souffler. L’apparence de mon visage n’est plus une aussi grande préoccupation mentale. J’ai fini d’arpenter les allées de pharmacie en quête DU savon ou de LA crème qui me laissera la peau douce et sans soucis.
MA NOUVELLE ROUTINE

* Matin * 
Rincer mon visage à l’eau fraîche
Appliquer un tonique sans alcool
Maquillage si désiré
* Soir *
Démaquiller si nécessaire avec un lait démaquillant sans pétrochimique
(je changerai éventuellement pour de l’huile tout simplement)
Rincer mon visage à fond à l’eau
Appliquer un tonique sans alcool
* 1-2 fois par semaine *
Exfolier avec le gommage au café-sucré
Appliquer un masque hydratant maison ou commercial
Appliquer un peu de crème hydratante légère au besoin
Et en général, augmenter ma consommation d’eau!!!
Et vous, quelle est votre routine de soins du visage? Avez-vous trouvé des solutions pour résoudre vos problèmes cutanés?

Contenu lié

Shares

Pin It on Pinterest