Je vous ai raconté dans ce billet-ci l’histoire de ma peau en bref, de ses problèmes, de mes complexes et des solutions que j’ai trouvé pour avoir une routine de soins qui fasse enfin mon bonheur. Mais voilà, je redoutais l’été qui approchait parce que l’an passé, à pareille date, je n’avais jamais eu autant de problèmes dermatologiques.

Heureusement, je subis beaucoup moins de stress que l’année dernière, donc ça limite les dégâts! Ensuite, ma routine de soins de peau tient toujours bien la route. Récemment, j’ai commencé à utiliser de nouveaux produits.


Lush

J’utilise le nettoyant exfoliant L’Or noir une fois par jour. C’est un nettoyant au ghassoul et au charbon qui exfolie doucement la peau (donc utilisable tous les jours). Le charbon absorbe toutes les impuretés et l’huile d’avocat qu’il contient laisse ma peau toute douce. Aucune sensation de dessèchement et pas de peau toute tirée. Le bonheur!

Reversa

Je suis tombée sur cette eau micellaire chez Jean Coutu. J’ai voulu essayer surtout parce que j’ai vu que ça ne contenait pas de parabènes, d’alcool et de parfum. La liste d’ingrédients n’était pas longue, donc moins de risques. La solution remplit ses promesses écrites sur le paquet: c’est très doux, ça démaquille bien et nettoie la peau assez efficacement, sans rinçage. Par contre, j’ai un peu déchanté quand j’ai appris que le disodium EDTA qu’il contient est un produit à éviter.

Toujours un ingrédient à éviter…c’est frustrant. Sur le site peau.net il est possible de savoir en un clin d’oeil si un agent utilisé en cosmétique est bénéfique ou non pour la peau. Attention, ça vous donnera envie de jeter tout votre placard, surtout quand on sait qu’on s’applique en moyenne 20 produits chimiques par jour sur le corps. Il y en a des bons, des neutres et des mauvais mauvais mauvais.


Je ne fais pas encore la chasse aux sorcières avec tous mes produits mais c’est quand même troublant de penser qu’un simple geste comme se mettre du déodorant tous les matins peut influer sur le fait qu’on développe un cancer un de ces jours. Je n’ose même pas penser à mon tiroir de maquillage.

On nous met entre les mains des produits roses et brillants à coup de marketing, avec seulement comme avertissement des noms d’ingrédients d’un kilomètre impossibles à prononcer. Même les vaillantes qui lisent et connaissent lesdits ingrédients finissent par buter contre un petit malin qui ne leur dit rien. Et ça, c’est sans parler de ce qu’on mange!

Repenser ses habitudes de consommation devient vraiment crucial vu l’enjeu. C’est vraiment dur de changer, de se forcer à savoir. Parfois, un produit à l’air très intéressant, attrayant, fantastique!…jusqu’à ce qu’on voie l’os: un tout petit ingrédient détestable. Ouf, c’est pas gagné.

Et vous, êtes-vous inquiétée par les ingrédients des produits cosmétiques (ou que vous mangez) ou restez-vous fidèles à vos produits chouchous?

Shares

Contenu lié

Pin It on Pinterest