Je vous ai parlé de ma rencontre avec les beautés crépues de Paris et des environs, je vous ai raconté mes péripéties capillaires parisiennes, maintenant, je vous régale des aspects plus touristiques de mon voyage en France!
Un voyage scolaire m’avait déjà emmené dans le sud de la France, en Provence, il y a presque 10 ans maintenant. Paris, c’était donc une première pour moi ainsi que pour mon copain et compagnon de voyage. Bien sur, pour cette première visite, nous avons visité les classiques touristiques: Tour Eiffel, Arc de triomphe, Musée du Louvre, Notre-Dame, etc, mais nous avons aussi profité pour explorer plus en profondeur ces vestiges historiques de Paris. Par exemple, nous avons suivi un tour guidé (et gratuit!) de Notre-Dame: notre guide nous a ainsi ouvert des barrières interdites aux autres touristes!

J’ai été impressionnée par la richesse architecturale de la ville (du moins, du centre-ville). Des monuments et statues à tous les coins de rue. Des détails artistiques précis sur les bâtiments anciens. Des plaques sur les immeubles rappelant la présence de personnages historiques et célèbres en ces lieux. Dire que certains monuments, comme Notre-Dame-de-Paris, ont plus de sept siècles!

Eh oui, j’ai laissé une trace de mon passage comme tant d’autres en accrochant un cadenas sur le pont de l’Archevêché. Moi qui pensais que c’était une tradition plutôt ancienne, bah j’ai découvert que ça remontait à 2008…

Paris, c’est aussi une ville densément peuplée et polluée. Je ne m’y attendais pas, pourtant, c’est logique! Avec tous les touristes qui la visitent, et pour une ville assez petite somme toutes, c’est normal. Mais mon dieu, je me demande encore comment il n’y a pas plus d’accidents avec toutes ces scooters et ces vélos qui circulent n’importe comment! 

J’avais en tête de rester prudente et d’être préparée à faire face à des Parisiens « chiants » et malpolis. Heureusement, j’ai dû faire face à ce type de personnes seulement une ou deux fois pendant les deux semaines qu’a duré mon voyage: la plupart des gens étaient assez gentils, ou du moins pas ouvertement antipathiques. J’ai eu de la chance?

Et je peux vous dire qu’une fois qu’on a assimilé les directions à prendre en métro et qu’on marchait sans trop avoir l’air perdus, des Parisiens nous demandaient à nous des directions à prendre. Je suppose qu’on a fini par avoir l’air de Parisiens nous mêmes!

Et pour vous, Paris ça représente quoi?
Shares

Contenu lié

Pin It on Pinterest