J’ai le plaisir de vous livrer mon évaluation de la gamme Ayacaona (enfin!) après plusieurs mois d’utilisation. En fait, j’ai pu utiliser ces produits pendant l’automne et l’hiver passé, après les avoir eu en cadeau après le shopping photo du salon de coiffure Anta. C’était le cadeau offert à tous les modèles participants, donc les produits ne m’ont pas été donnés par la marque – excepté deux produits spécifiques dont je parlerai plus bas.

Je dois avouer que j’avais déjà un petit parti pris pour cette marque parce que premièrement, ils sont faits à la main par une artisane de chez moi (à la fois pour l’origine haïtienne et québécoise), et parce qu’ils sont vraiment très chargés en ingrédients naturels. D’autre part, le seul tonique pour la peau que j’utilise maintenant est celui d’Ayacaona, j’en ai déjà parlé ici. Ceci dit, je tente toujours d’être le plus neutre possible lorsque je fais mes évaluations, afin de livrer une critique constructive qui aide tout le monde!

Les produits

Parmi les produits en format voyage qui composaient le petit paquet découverte, il y avait: le shampoing hydratant Digo, la crème hydratante pour cheveux Anani, le masque capillaire Mabi, le vaporisateur rafraîchissant et démêlant Ni, le beurre-crème ultra-hydratant Guada, l’huile nourrissante Kai, le baume à lèvres Lipspa. 
Un total de sept produits dans un format parfait pour tous les essayer avant d’acheter les grands formats, qui sont assez onéreux pour les petits budgets. Vous pouvez voir les autres ensembles découverte et cadeau ici. Chaque ensemble est aussi destiné à un type de cheveux (3c/4a, 4b fins, 4b épais).
Les deux autres produits que m’a offert Laurence afin de les tester (il y a quelques semaines) sont de nouveaux ajouts à sa gamme, le revitalisant intensif Bana et le traitement fortifiant au henné Atabey.
Évaluation
Difficile de parler en détail de tous les produits sans écrire un roman, alors je vais plutôt vous dire ceux que j’ai le plus aimé et pourquoi, et bien sûr le contraire, avant de livrer une évaluation globale. Vous pouvez voir les descriptions de produits et leurs ingrédients sur le site d’Ayacaona.
Mes coups de coeur

::: La crème hydratante Anani: elle était parfaite après le shampoing pour faire la méthode LOC, avec l’huile nourrissante Kai. Avec ça mes cheveux sont restés hydratés des semaines durant l’automne et l’hiver. Aussi excellente pour définir les boucles, très crémeuse et légère à la fois.
::: Le beurre-crème ultra-hydratant Guada: attention cheveux fins s’abstenir! Mais pour mes cheveux épais c’était parfait. Une bonne consistance, un peu grasse, mais qui convenait pour la période de l’année. Comme la crème Anani, c’était parfait pour aider à garder l’hydratation. Je l’ai surtout utilisé pour faire des coiffures, sur les pointes. Par contre l’été, je ne sais pas ce que ça donnerait. À tester durant les mois chauds.
::: L’huile nourrissante Kai: j’appliquais cette huile après le shampoing et mes cheveux étaient super doux! Un bon complexe d’huiles qui imite le sébum, mais qui nourrit. Comme pour les autres produits Ayacaona, il y a tellement d’ingrédients naturels là dedans que vous en avez pour votre argent.
::: Le baume à lèvres Lipspa: un bon baume à lèvres, riche et crémeux pour des lèvres hydratées et douces toute la journée. Par contre, l’odeur n’est pas telle que promise (cacao, vanille). Ça sent plutôt le karité à mon avis.
::: Le vaporisateur rafraîchissant et démêlant Ni: moi qui n’aime pas du tout les vaporisateurs, celui-là ne m’a pas du tout dérangé. Il ne causait pas de shrinkage à mes cheveux comme d’autres vaporisateurs. Et rafraîchissant, il l’était vraiment!
Ni plus ni moins

::: Le masque capillaire Mabi: je n’ai pas de coup de coeur particulier parce qu’après avoir utilisé le masque, je n’ai pas senti d’effet immédiat sur mes cheveux, comme pour les masques capillaires que je me fais moi même. J’ai pu l’utiliser deux fois malgré le petit format. Il était correct mais pas spectaculaire.

::: Le revitalisant intensif Bana: un revitalisant qui m’a un peu déçue parce qu’il ne m’a procuré l’hydratation à laquelle je m’attendais. Si je compare avec mes produits coup de coeur cités plus haut, je trouve qu’il n’arrive pas tout à fait à la hauteur. Je l’ai utilisé seul et aussi en compagnie du traitement au henné, et les deux fois, mes cheveux sont ressortis très épaissis (à cause des herbes ayurvédiques j’imagine), mais pas plus hydratés, du moins, pas au toucher. Je crois qu’il est trop compact et qu’il faudrait un peu le décharger en herbes ayurvédiques, car au lieu de détendre les cheveux comme promis, je trouve qu’au contraire il les épaissit beaucoup trop. Sinon j’aime bien l’odeur mentholée et la sensation de fraîcheur que ça apporte.
Pas pour moi

::: Le shampoing Digo: c’est peut-être psychologique, mais j’aime les shampoings moussants. Le Digo est plutôt un agent lavant, très doux, mais pas moussant, donc j’ai de la difficulté à savoir que mes cheveux sont «nettoyés» (pourtant ils doivent l’être). Si ce type de shampoing naturel est votre truc, vous aimerez, sinon ça vous intéressera sans doute moins.
::: Le traitement au henné Atabey: je pense que c’est le type de produit qu’on aime ou pas. Je suis habituée de faire des traitements au henné, et c’est fastidieux, salissant et long…mais les résultats sont au rendez-vous. Donc, ce produit, qui vous évite de préparer le traitement vous-mêmes et qui est compact est idéal pour se faire un traitement au henné vite fait. Sauf que…il donne une coloration brune aux cheveux. J’ai eu une teinte un peu brun terre dans les cheveux après l’avoir utilisé une seule fois (je préfère le henné «neutre» ou mieux, «noir», mais le henné naturel tel quel donne une coloration brun roux au cheveux). Finalement, je connais bien l’effet assouplissant du henné…mais avec Atabey je n’ai pas ressenti cet effet, au contraire, mes cheveux étaient hyper denses après (mais il se peut que ce soit à cause du revitalisant Bana). Mais selon les conseils de Laurence, il faut utiliser le Bana après le Atabey…Donc, celles qui ont les cheveux fins et qui manquent de volume auraient avantage à essayer la combinaison. Mais pour moi qui ne manque pas de densité et d’épaisseur, c’était plutôt un résultat désavantageux.
En résumé
Ce sont de très bons produits que je recommande, surtout les formats voyage qui permettent d’en essayer plein à la fois pour un prix raisonnable (et c’est un excellent cadeau). L’ensemble de produits que j’ai essayé était bien désigné pour mon type de cheveux épais, alors je suppose que les autres ensembles doivent être bien pour les différents types capillaires. Franchement, mon seul regret est de ne pas en avoir eu pour tout l’hiver alors, c’est certain que je vais racheter de mes produits préférés, en plus d’en essayer d’autres, comme le Shingu, le Ké, ou le Sarobey. En outre, Laurence donne de très bons conseils cheveux et peau sur le site, et en personne.
Et si vous êtes très «naturel», la gamme vous comblera certainement. Finalement, il faut aussi faire attention à garder les produits au réfrigérateur et surveiller leur expiration car ils n’ont pas les agents conservateurs chimiques des produits industriels. Il y a aussi l’odeur des produits, qui peut varier d’une bouteille à l’autre, car ils sont faits à la main et on n’y met pas de parfum. Parfois ça sent très bon, parfois ça sent…plus naturel. Mais à part pour le Atabey, qui sent vraiment le mélange d’herbes, ce n’est pas trop dérangeant. Seul bémol qui pourrait accrocher celles qui surveillent de près leur budget est le prix de certains produits (entre 10$ et 26$). Encore là, si vous prenez les formats voyage pour commencer, vous saurez quoi racheter ou pas!
Les produits sont disponibles sur le site d’Ayacaona, et dans toutes ces boutiques, à Montréal. Et on dit bravo à Laurence qui a récemment lancé la gamme en Haïti également. Prochaine étape, l’Europe?

Avez-vous essayé les produits Ayacaona? Quels sont vos avis?

Shares

Contenu lié

Pin It on Pinterest