Mariama, une pétillante montréalaise d’origine sénégalaise a accepté de participé à une entrevue «Naturelle au Québec»! Mariama adore voyager et découvrir de nouvelles cultures tout en étant profondément attachée à ses racines africains. Comme elle le dit elle même, elle est «deeply in love with the mother land and curiously open to the rest of the world!»



Comment étaient tes cheveux avant d’être «au naturel»?
Je ne suis pas trop sûre de l’âge auquel ma mère m’a défrisée mais je pense que c’était aux alentours de 6-7 ans. Donc aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été défrisée.


Pourquoi as-tu décidé de ce retour au naturel? 
Ça fait 5 ans que j’ai fait mon big chop. Mais avant cela, j’avais voulu arrêter de me défriser sans pour autant passer par la case «big chop». J’ai craqué au bout de quelques mois. La seule solution pour moi c’était de couper, ce que j’ai fait au bout de 5 mois de transition. Je pense qu’à un moment donné j’ai eu un déclic, puis je me suis dit: «plus jamais». J’ai un cuir chevelu assez fragile donc c’était une souffrance à chaque défrisage et je ne voulais tout simplement plus souffrir pour avoir des cheveux lisses. 

Quelles ont été les réactions de ton entourage suite à ce changement? 

Pour vous donner un contexte, cinq ans après, ma mère me demande encore si je vais vraiment laisser mes cheveux comme ça. Vous vous imaginez que je ne prends plus la peine de répondre à la question! Plus sérieusement, je pense qu’on passe encore pour une marginale quand on porte ses cheveux naturels au Sénégal et en Afrique en général, mais il y a de plus en plus de filles qui prennent la décision et cela aide à faire changer les regards des personnes plus âgées. Je suis très fière quand je vois l’ampleur que prennent les mouvements «nappy» dans nos pays. Je sens une grande frénésie autour du cheveu naturel et je pense que ça ne fera qu’augmenter dans les années à venir. Au cours des années j’ai vu la majorité de mon cercle d’amies retourner au naturel. C’est très agréable de partager l’amour des cheveux naturels avec son entourage. 

Quelle est ta routine capillaire si tu en as une? 
Je dois avouer qu’au fur et mesure que passent les années, j’ai de moins en moins une routine définie. Quand j’ai «big chopé» j’avais une routine hebdomadaire. Mais depuis 2 ans, je fais le strict minimum : un pre-poo, un shampooing et un masque environ tous les 10 jours. J’hydrate quand j’en ressens le besoin entre 2 lavages. Aussi, au besoin, je fais un rinçage avec du vinaigre de cidre. Voilà! Au début, on fait toujours tout et n’importe quoi, on veut essayer toutes les routines possibles et imaginables, et ce n’est pas plus mal. Seulement avec le temps on apprend à connaître ses cheveux et à leur apporter ce dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin.

Peux-tu partager quelques bonnes adresses ou produits pour toutes les filles au naturel? J’essaie toujours d’utiliser les produits les plus naturels possible. Les seuls produits du commerce que j’utilise sont les produits de Shea Moisture, que j’achète quand je voyage aux États-Unis vu leurs prix exorbitants à Montréal. Sinon j’achète les huiles et le vinaigre de cidre dans les magasins bio. Mon préféré c’est le marché Tau avec plusieurs succursales à Montréal.
Quelle est ta perception de tes cheveux aujourd’hui? 
C’est simple, je ne me vois plus sans ma tignasse! Certains diraient que mes cheveux m’obsèdent, mais je n’irais pas jusque-là. Je suis juste très contente d’avoir sauté le pas et mon seul regret c’est de ne pas être retournée au naturel plus tôt.

Merci Nel de partager mon experience de naturelle avec tes lecteurs. 😉

Merci à Mariama pour cette entrevue et ses réponses très encourageantes! S’il y a une chose à retenir, c’est que si le défrisage vous fait souffrir, il faut arrêter de trouver des excuses et sauter le pas. Les cheveux naturels sont une option sans douleur et sans risques pour la santé!
Vous avez les cheveux naturels? Ou vous êtes simplement passionné(e) par le soin de vos cheveux? Partagez avec toutes les visiteuses du blog vos bons conseils sur les cheveux crépus ou frisés. Contactez-moi pour les détails: nel@racinescrepues.com

Contenu lié

Shares

Pin It on Pinterest