2015 – DreamWorks Animation LLC. 
Enfant, et je l’ai déjà raconté ici, je me mettais souvent une jupe sur la tête pour simuler de longs cheveux raides. Comme beaucoup d’enfants, je regardais les dessins animés et j’étais influencée par les héros et héroïnes de la télé. Bien que je préférais les durs à cuire aux princesses Disney et aux Barbie. Toujours est-il que si je me mettais cette jupe sur la tête, c’est parce que les personnages féminins importants que je voyais à la télé n’avait que ce type de cheveu, raides et longs. Tout le contraire de mes petites bouclettes crépues!

Dans ces émissions qui venaient souvent des États-Unis, il y avait peu ou pas de personnages Noirs ou «ethniques». J’adorais donc Storm dans X-Men, Jasmine dans Aladin et Pocahontas, les seules qui me semblaient «différentes», ou plutôt un peu plus «semblables» à moi. Je me souviens la première fois que j’ai remarqué une petite fille noire dans un film, c’était dans La petite princesse, un de mes films préférés qui ne manque pas de me faire pleurer encore aujourd’hui. La petite Becky était une servante à la pension pour filles, devenue la meilleure amie de Sarah, le personnage principal. À la fin, Becky n’était plus servante et elles étaient comme des sœurs.

Pourquoi est-ce que je raconte tout cela? À cause de la sortie du film Home (En route), ce mois-ci. Honnêtement, je ne m’attends pas à grand chose, (j’ai passé l’âge des films DreamWorks et je n’ai pas encore d’enfant à y traîner). Mais pour une fois, une petite fille noire (Tif en français) aux CHEVEUX FRISÉS y tient la vedette. J’avais été assez déçue du film The Princess Frog, qui n’a pas trop marqué les imaginaires avouons-le, où Tiana a passé le bon 3/4 du film en grenouille. Mais c’était déjà un début…

C’est important d’avoir des modèles de beauté diversifiés, on le sait déjà, mais à mon avis ce n’est pas seulement la beauté dont il est question ici. Il s’agit aussi de représentation. Est-ce que je me reconnais plus dans une princesse Disney si elle est noire aux cheveux crépus ? Pas nécessairement, pour moi le caractère est aussi très important. Je préfère 100 fois Mulan, Belle, et Mérida – des filles fortes, indépendantes et intelligentes, à des beautés plus sages comme Blanche-Neige ou Aurore… dormir durant un siècle. Quel ennui!

Mais ça fait du bien de savoir que des filles qui me ressemblent physiquement ont aussi leur place à l’avant-plan dans des productions d’envergure, surtout lorsqu’il s’agit du produit hollywoodien qui vise un marché mondial. Si j’avais vu la petite fille de Home dans mon enfance, me serais-je défrisé les cheveux? Peut-être… mais j’aurais pu comprendre plus tôt que mon type de cheveux était tout à fait normal et pouvait avoir différentes formes aussi jolies que les cheveux longs et souples. Le plus important aussi à mon avis, est de diversifier le plus possible ce qu’on présente à nos enfants, pour qu’ils soient habitués à voir le plus de modèles dans le plus de situations possibles.

***Mise à jour ***
Je suis tombée sur un super tutoriel trop mignon pour imiter la coiffure de Tip. Vos fillettes vont adorer!

Je ne pousse pas l’analyse plus loin. Je suis juste contente qu’une petite héroïne de plus s’ajoute au éventail de ces films auxquels des enfants peuvent s’identifier, et a laquelle il faut le plus de diversité possible. À quand le héros ou l’héroïne à mobilité réduite?

Et vous, quel personnage vous a marqué dans votre enfance?
Shares

Contenu lié

Pin It on Pinterest