Ce n’est pas un secret : j’adore voyager. Je ressens toujours une immense excitation à l’idée de partir au loin. Explorer de nouveaux sentiers, goûter à des saveurs inconnues, me laisser émerveiller par de beaux paysages, discuter avec des amis en devenir… Ça n’a pas de prix. Et même si je ne parle pas toujours de cheveux dans mes billets «voyage», j’aime bien vous raconter ce que j’ai vu parce que ça me permet un peu de le revivre.
Cette année, après un long hiver, j’ai ressenti l’appel du soleil. J’avais envie d’un endroit où la plage et la mer vont de pair avec une vie culturelle riche, où les traditions se confondent avec la modernité. J’ai donc posé mes valises quelques jours en Catalogne, où j’ai pu profiter du charme et des plaisirs de la Costa Brava.
Une semaine à Barcelone 
Dès mon arrivée – littéralement le jour même – j’ai été rappelée à mes devoirs de blogueuse afro. J’avais arrangé une rencontre avec Patricia, du blog espagnol AfroHair. Tout comme moi, Patricia fait de son mieux pour informer les naturalisatas espagnoles sur l’entretien des cheveux crépus et bouclés au naturel. Malgré mon espagnol limité et son anglais de base, nous avons pu discuter cheveux, blogue, et différences culturelles entre le Québec et la Catalogne. Comme quoi du Canada à l’Espagne, les cheveux crépus permettent de belles rencontres!
Gaudi et l’architecture
La Pedrera, la Casa Batlló, la Sagrada Familia… voilà seulement quelques-unes des œuvres d’un architecte de génie, Antonio Gaudí. Si vous allez à Barcelone, vous verrez ce nom placardé un peu partout. C’est que l’oeuvre architecturale de Gaudí, qui date de la fin du 19e siècle, est très avant-gardiste. L’immense Sagrada Família, en construction depuis 1882, est l’église la plus originale et la plus ouvragée qu’il m’ait été donné de voir. Il faut à tout prix la visiter si vous allez à Barcelone! Cette ville regorge par ailleurs d’une vie artistique riche et inspirante. Faites un tour à la Fondation Joan Miro si vous êtes amateur d’art moderne.

Une ville où il fait bon se balader 

J’ai particulièrement apprécié me promener dans les différents quartiers de la ville. Même si c’est très touristique et peuplé, il y a des coins où on trouve encore un peu de tranquillité, comme au parc de la Ciutadella. J’ose à peine imaginer les mois de juillet et d’août, qui doivent fourmiller de visiteurs!


Parc Ciutadella

La plage, la nourriture, la vie! 
La Barceloneta, une des plages de Barcelone, n’est pas très jolie à vrai dire. Le sable n’est pas fin et la mer, loin d’être turquoise. Mais le bord de la Méditerranée, ça ne se snobe pas. Surtout quand on habite presque au pôle Nord! Après une longue journée de marche et d’exploration dans la ville, quoi de mieux qu’aller s’étendre sur le bord de l’eau? Avec un pique-nique, c’est encore plus agréable! Parlant de nourriture, le marché qui se situe sur la Rambla, la Boqueria, vous mettra l’eau à la bouche.

 

Montserrat 

Il y a encore peu de temps, j’ignorais être une adepte de randonnée pédestre. Mais il faut dire que des paysages aussi grandioses que ceux du Pérou ou ici, de Montserrat, récompensent grandement l’effort.

Montserrat

Imaginez un monastère ancien perché au sommet d’une falaise. Eh bien, pas la peine de forcer l’image mentale, allez simplement à Montserrat, à quelques kilomètres de Barcelone. Ceux qui n’ont pas le vertige adoreront le funiculaire qui donne . On y passe une journée loin du tumulte barcelonais, perdus dans la montagne et dans la forêt, et avec un peu de volonté, on gravit des sommets – le plus haut est Sant Jeroni (1236 mètres d’altitude), où je suis parvenue après un peu plus de deux heures de marche. La vue est à couper le souffle!

 

J’ai conclus le voyage à Girona et Tossa de Mar : à lire dans ce billet!
Avez-vous eu la chance de visiter ce coin de paradis?

Contenu lié

Pin It on Pinterest