Source
Il n’y a pas très longtemps, dans un groupe de discussion Facebook sur les cheveux crépus/naturels, je suis tombée sur ce message publié sur le mur :

What can we do with chicken water  » l’eau bouillie du poulet  » ??? With my hair

Traduction: « Que puis-je faire avec le bouillon de poulet dans mes cheveux? » Ma première réaction a été de m’esclaffer. Quoi, du bouillon de poulet dans les cheveux? Allô, non mais allô quoi, pour reprendre une expression passée à l’histoire. 
Ma réaction faisait écho à celles des autres membres du groupe, qui elles aussi, n’en croyaient pas leurs yeux, même si certaines femmes ont bien essayé de répondre à la naturalista en déroute, en lui proposant quelques recettes de grand-mère un peu moins bizarres… 
Mais je me suis mise à réfléchir. Depuis que je suis revenue au naturel, j’ai appris qu’une bonne ressource économique et efficace pour mes cheveux était ma cuisine. Comme pour beaucoup d’autres femmes, presque tous les soins maison que je fabrique contiennent des aliments. Avocats, œufs, lait de coco, bananes, miel, huile végétales, bicarbonate de soude, «mayonnaise», oignon, ail… tous des ingrédients – et j’en passe – que l’on peut retrouver dans des recettes de soins capillaires, allant des deep conditionning hyper réputés aux masques fortifiants, en passant par des traitements à la moelle de bœuf, par exemple.
Alors est-ce si étrange de se demander si le bouillon de poulet pourrait constituer un bon traitement capillaire? Qui sait, il s’agit peut-être d’un remède miracle secret gardé farouchement. Pour trancher la question, j’ai demandé à mon ami Google de me trouver s’il existait un lien entre le bouillon de poulet et l’entretien des cheveux. 
Malheureusement pour celles qui s’attendent à une révélation, mes recherches n’ont pas été très concluantes. Sur plusieurs blogues et sites « Lifestyle », j’ai pu lire les témoignages et conseils de femmes qui prônaient le bouillon (de bœuf ou de poulet) à boire comme remède miracle pour une bonne santé digestive et pour les bienfaits procurés à la peau, à cause du collagène et de de la gélatine que contiennent les os. 
Cela semble raisonnable, mais je n’ai rien trouvé de vraiment scientifique par rapport à ça, alors je vais attendre avant de me mettre à la diète d’une tasse de bouillon par jour, comme certaines le font. Et vous mesdames, vous allez devoir recycler votre bouillon de poulet dans d’autres délicieuses recettes à manger, et non à appliquer sur vos cheveux. 
En bref, la question que posait la dame sur ce forum était loin d’être bête. Quand j’y repense, c’est même légitime : c’est en se posant des questions, même étranges, qu’on provoque la réflexion qu’on peut parfois innover. Je vous encourage donc à vous poser des questions et à chercher des réponses! Le bouillon de poulet est finalement, loin d’être la chose la plus curieuse qu’on pourrait mettre dans ses cheveux – c’est plein de protéines*. Maintenant, j’ai déjà lu quelqu’un écrire quelque chose à propos d’un masque au Nutella…
Et vous, quelle est la chose la plus bizarroïde que vous ayez mis dans vos cheveux ? Ou dont vous avez entendu parler?

*Juste pour être certaine qu’on se comprend vous et moi : je ne suis pas en train de vous dire que le bouillon de poulet appliqué aux cheveux constitue un traitement capillaire. Je n’ai trouvé aucune preuve sur ce sujet.
Shares

Contenu lié

Pin It on Pinterest