Lorsque Muriel m’a contactée pour me proposer de tester sa gamme Simkha,  j’ai pensé « Les grands esprits se rencontrent!» J’avais ses produits dans ma mire depuis quelques semaines : avec l’hiver qui approchait, j’avais envie de bons produits naturels qui pourraient parer à la transformation de mon épiderme en peau de crocodile.
Lors de notre rencontre, Muriel m’a expliqué que «simkha» signifiait «joie» en hébreu, un mot qui décrit parfaitement la femme derrière la marque. Rieuse et débordant d’énergie, elle m’a expliqué que son fils de 12 ans était le premier à tester ses produits, et même à lui conseiller des parfums (très nombreux et originaux d’ailleurs). D’ailleurs, c’est pour résoudre ses problèmes de peau et ses allergies qu’elle a eu l’idée de développer ses produits à base de karité et d’huiles naturelles et bio. Elle avait également les connaissances pour le faire, avec son bagage académique et professionnel.
En détail : ce que j’ai testé… et approuvé!
L’exfoliant pour visage
Celui-là c’est mon produit coup de cœur. Une surprise pour moi d’ailleurs, parce que je ne savais pas qu’on pouvait utiliser le bicarbonate sur le visage. Le parfum d’encens (pas si subtil) m’a captée, de même que l’effet lissant et nettoyant. Il est conseillé de l’utiliser une fois par semaine mais j’était bien tentée de l’utiliser plus souvent. Attention, il est aussi conseillé de le garder 5 minutes, mais mon visage à commencé à me picoter après 3 minutes, donc je l’ai rincé très vite. Combiné avec la crème Shealoe, c’est le duo parfait pour une peau propre, douce et hydratée. C’est tout ce que je recherche avec un exfoliant facial, surtout que veux absolument éviter les produits contenant des microbilles de plastique, très polluantes.
La crème pour visage Shealoe
Ce produit n’a de crème que le nom, car sa consistance est plutôt celle d’un beurre, ce qui m’a surprise et un peu inquiétée au début. Ayant une peau à tendance acnéique, je crains souvent de rajouter du gras sur mon visage. J’ai mis mes doutes de côté les matins où j’avais la peau craquelée et franchement, je n’ai aucun regret. Pas un bouton de plus ou de moins, pas de fini gras, seulement une peau douce, élastique et bien hydratée! Depuis, je l’utilise tous les jours.
Les trois beurres – beurre corporel
Un autre produit que j’utilise quotidiennement cet hiver: ce riche beurre corporel au karité. La consistance fouettée est parfaite, onctueuse et veloutée. Quand j’utilise de une crème hydratante du commerce après la douche, surtout sur mes pieds, je n’aime pas que ma peau reste humide. Avec ce beurre, ma peau reste douce et hydratée sans humidité excessive! Un ombre au tableau: le parfum de vanille se fait peu remarquer, on sent beaucoup plus la note du karité. Pour celles que ça dérangerait. Sinon, un autre bémol: je suis presque passé au travers du pot en un mois, donc ça peut être un peu coûteux à racheter.
 
Crème pour les cheveux
Encore une crème qui a plutôt une consistance de beurre (peut-être que les noms des produits devraient être revus?) et qui ressemble à s’y méprendre à la crème pour visage. D’accord, je me suis méprise une fois! Je l’ai utilisée pour sceller l’hydratation de mes cheveux (méthode LOC) et je dois dire qu’il fait bien le travail pour mon type de cheveux. Même si elle est solide, elle fond bien dans la main et s’applique très bien, sans laisser de résidus blancs. C’est plutôt un produit pour celles qui aiment les bons beurres capillaires bien riches. J’aimerais la réutiliser quand j’aurai les cheveux plus longs pour tester la tenue sur des coiffures.
 
Bien mais, moins aimé…
Exfoliant pour le corps 
C’est un exfoliant qui fait le travail mais au final, je le trouve un peu trop gras car il ne se rince pas facilement (forcément, c’est à base d’huile d’olive). Des heures après l’avoir utilisé, ma peau restait glissante (pas huileuse, mais vous savez, la sensation un peu collante) et j’aimais moins. Je l’ai surtout utilisé sur les jambes et les cuisses après le rasage, mais j’aurais aussi pu l’utiliser avant, et sauter la crème à raser. Un point positif : le parfum matcha combiné au sucre, ça donne envie de se lécher les doigts!
Baume à lèvre
Le baume avait un parfum subtil de cacao, mais je n’ai pas trop senti la fraise. Fondant, il a fait l’effet brillant d’un gloss sur mes lèvres, tout en étant très hydratant. Par contre, il n’était pas assez ferme, alors au début j’ai dû l’appliquer avec mes doigts pour bien l’étaler. Une fois j’y suis allée carrément sur mes lèvres et un gros morceau est resté! Donc, mon conseil pour Muriel serait de rajouter un ingrédient qui le solidifie davantage.
 
Rapport qualité-prix
C’est raisonnable pour une gamme faite à la main et qui offre une telle variété de produits aux multiples parfums et aux ingrédients contrôlés. Je ne dis pas que c’est pour toutes les poches, mais quand on s’intéresse à ce type de produits et qu’on veut encourager les petits entrepreneurs locaux, c’est un très bon investissement. Je souhaite à Simkha un bon développement pour les mois à venir!
Pour en savoir plus sur Simkha

Contenu lié

Pin It on Pinterest